Commission – Souffrance au travail

A ma plus grande joie, j’avais été auditionné en novembre à l’assemblée nationale par la commission « Souffrance au travail ».
Je pense que le numérique a complétement bouleversé nos échanges en entreprise et que certaines règles simples pourraient être mises en place pour améliorer le quotidien des salariés.
J’ai appris lors de cette commission que Microsoft qui était représenté par Marc Mossé est particulièrement innovant dans l’utilisation des outils numériques. Par exemple, il est interdit de répondre à son supérieur par email si celui-ci vous envoie un mail le soir après 20h00 ou bien le week-end.
L’utilisation des Blackberry, Iphone et Windows phone a complétement explosé la frontière entre sphère privée et professionnelle. Cependant il ne faut pas diaboliser l’informatique qui est un formidable outil et qui doit être considéré comme tel et rien de plus !
J’ai particulièrement apprécié de voir que mes propositions ont été retenues : les efforts de formation notamment, que j’ai prôné, sont repris dans le rapport (p.22 et 30).

Voici quelques mesures proposées par Renaissance numérique :

9. former tous les acteurs tout au long de la vie

10. consacrer une partie du DIF à la formation aux TIC (à hauteur de 15 à 20%)

18. encourager la maîtrise des nouvelles technologies notamment à travers les supports de communication interne et un bilan annuel sur leur usage dans la structure

Le rapport est consultable sur http://www.lasouffranceautravail.fr/tl_files/telechargements/Rapport%20final-2.pdf et toutes les informations complémentaires sur http://www.lasouffranceautravail.fr/

Ce contenu a été publié dans Numérique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *